Inkraft Beer Company, le goût de la bière traditionnelle par S. Cabrejos

Inkraft Beer Company, le goût de la bière traditionnelle par S. Cabrejos

30 juillet 2020 0 Par admin

Venus de l’autre côté de l’atlantique, Alejandro et Erick, deux Beer Geek, comme ils s’auto nomment, nous font découvrir quelques goûts différents d’une bière traditionnelle pas comme les autres, saveurs andines qui nous transportent au plus haut des montagnes péruviennes. A consommer avec modération bien entendu.

  • Cela fait 4 ans que Inkraft est sur le marché, comment est née l’idée de concurrencer d’autres bières traditionnelles déjà existantes ?

Le but n’était pas de concurrencer d’autres confrères mais de créer une gamme de bière unique en son genre, née de notre passion pour le brassage. L’Amérique Latine regorge de richesses et étant originaire du Pérou, l’opportunité nous tendait les bras, nous n’avions qu’à la saisir.

  • Votre nom de naissance est Inkarri, pourquoi ce changement ?

Vous comprenez, quand notre nom est mal orthographié sur l’ordre des chèques ça nous embête pour pouvoir les encaisser… Plus sérieusement le nom Inkraft vient de la contraction d’Inca, civilisation précolombienne majoritairement installée au Pérou et de l’anglais craft, signifiant artisanal, fait main somme toute.

  • Combien de sortes de bières proposez-vous au public et comment Inkraft se différencie des autres concurrents ?

Nous proposons une gamme de 6 bières actuellement, allant de la blanche en passant par la blonde, la brune légère et des bières plus houblonnées de style IPA et NEIPA. Nos bières sont uniques car nous y ajoutons des « adjonctions », des fruits exotiques venant tout droit d’Amérique Latine ; par exemple nous faisons venir du Maracuja directement de Colombie afin de brasser notre bière de base blanche, La Chiva.

Notre véritable force vient du fait que nous brisons les codes de la bière traditionnelle, non plus en les fabriquant uniquement avec du malt et du houblon, mais en exploitant les richesses culturelles des Pays Andins.

  • J’ai cru comprendre que vous brassez directement vos bières, racontez-nous votre expérience

Peu enclins à s’installer dans une zone industrielle, nous avons fait le choix de poser nos cuves dans un corps de ferme à Saint-Jean-de-Beauregard, petit village situé au cœur du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Nous brassons nos bières à la vue de nos clients, juste derrière le coin bar que nous avons installé pour les dégustations. Vous n’avez qu’à sauter au-dessus de notre comptoir pour plonger dans nos cuves ! Le fait est que nous cherchons le plus possible à être au plus près de nos visiteurs et habitués afin de les accompagner dans cette découverte du brassage artisanal.

  • Comment le public français trouve-t-il vos produits ?

En vérité… Excellent !! Cette touche de nouveauté et d’innovation les transporte vers un autre monde, les fait voyager au cœur de l’Amérique Latine. Leurs retours sont extrêmement positifs quant à la proximité que nous entretenons avec eux, comme sur la qualité de la bière que nous leurs proposons. Ils ont réussi à surmonter la peur de l’inconnu et en sont plus que satisfaits !

  • Des idées ou nouveaux défis viendront s’ajouter prochainement à vos produits déjà connus ?

Bien sûr, nous nous efforçons de nous réinventer le plus possible tout en évitant de nous disperser dans des recettes farfelues. De nouveaux produits viendront s’ajouter à notre gamme à la rentrée ; vous pourrez également nous retrouver chez nos commerçants locaux comme dans des bars et restaurants spécialisés. Des défis nous en avons plein la tête et nous n’arrêterons pas de vous surprendre, le plus important en ce moment est de toujours vous faire rêver lors de la dégustation de nos bières !


  • Le public est-il très réceptif vis-à-vis de vos produits exotiques ?

Comme cité dans une question précédente, le public est très réceptif concernant nos bières car nous lui faisons découvrir des saveurs qui lui étaient totalement ou partiellement inconnues ; nous l’accompagnons dans cette découverte d’une autre culture ainsi que la dégustation d’une bonne bière brassée artisanalement.

  • Vous parcourez les salons artisanaux ou de dégustation afin de faire découvrir le goût exotique de vos bières, quelles sont vos expériences les plus sympathiques ?

Il y en a eu beaucoup ! Des rencontres magiques autant avec des clients qu’avec des confrères brasseurs sur des salons comme le Paris Beer Festival ou bien sur le salon Elfondelabière à Marcoussis qui se déroulera de nouveau à la rentrée le 12 et 13 septembre. Ces évènements nous ont permis d’échanger des connaissances et savoir-faire uniques entre brasseurs mais également de faire découvrir à des consommateurs qu’est-ce qu’une véritable bière artisanale !

  • Participez-vous également à des festivals ou salons dédiés entièrement à la communauté latino-américaine ?

Effectivement, nous avons participé à différents évènements tel que le festival latino-américain de Paris, des manifestations nous rapprochant au plus près de notre communauté. Malheureusement, en raison des derniers évènements et d’une recrudescence de notre activité à la brasserie, nous n’avons eu ni la possibilité ni le temps de joindre ces moments festifs. 

  • Vous avez déménagé récemment, où pouvons-nous vous trouver actuellement ?

Comme cité plus haut, dans le corps de ferme de Villeziers à Saint-Jean-de-Beauregard dans le 91. Effectivement, nos caves devenaient de plus en plus étroites pour brasser notre bière et nous avons donc décidé de s’installer dans ce magnifique petit village d’irréductibles Belliregardinois, entouré par les champs et par un magnifique château !

  • Comment la pandémie actuelle vous a-t-elle changé dans la manière d’aborder les consommateurs ?

Notre cœur d’activité se concentrait majoritairement sur la relation commerciale de Business à Business, vendant nos produits à des restaurateurs et commerçants locaux. Puis petit à petit, surtout après la fin des travaux de réhabilitation de la brasserie, nous avons pu créer un espace bar où les clients pourraient venir déguster une bière tout en nous voyant en pleine activité brassicole. Ce fût tout juste avant la crise sanitaire… Mais cela ne nous découragea point ! Nous mîmes en place un système de livraison à domicile, puis juste après le déconfinement, l’ouverture de notre terrasse où se rassemblent aujourd’hui un grand nombre de familles et amis. Grâce à cette crise inédite, les gens se souciant bien plus de ce qui les entourait et revenant à des valeurs et modes de consommation plus locaux, notre réputation s’est établie et notre développement ne fait que commencer !

  • Je vous laisse le mot de la fin

Je tenais tout d’abord à remercier nos clients, à ceux qui nous font confiance, à nos partenaires commerciaux, à ceux qui ont bravé l’inconnu Inkraft et qui en sont aujourd’hui ravis ; nous mettrons tout en œuvre afin de séduire vos papilles en répondant aux défis de demain avec la même force et passion qu’au début de notre aventure. A bientôt dans l’aventure Inkraft, salutations houblonnées !

Interview : S. Cabrejos

Photos : Inkraft Beer Company