0 0
Read Time:3 Minute, 17 Second

La mine de la Rinconada  : lorsque l’or met en péril toute une culture ! (I)

C’est à l’époque Incas que débute l’exploitation de la mine de la Rinconada. En ces temps, l’or était un objet religieux, utilisé pour des cérémonies. La mine était associée à la religion et  servait de dépôt afin de prendre uniquement le nécessaire. Quelques siècles plus tard, à l’époque  de la colonie, la manière de travailler chan- ge. Les Espagnols ont envahi le conti- nent, ils  cherchent l’or et l’argent. Ils commencent par voler les sculptures et ensuite cherchent les mines.


Ils ouvrent celles de Potosi et Puno où travaillent des esclaves. De plus, , ils obligent les indigènes à payer des impôts. La Rinconada, du haut de ses 5400 mètres, est donc  exploitée de manière artisanale afin de récolter l’or des impôts.
À l’époque de la République, à partir de 1878, l’usage de la Rinconada diminue énormément.  Mais dès 1900, elle est redécouverte par les paysans des environs qui l’exploitent artisanalement. Quatre-vingt ans plus tard, une énorme crise économique touche le pays. La culture et l’élevage ne permettent plus de subsister. La population recherche de
nouvelles entrées d’argent. La Rinconada est un lieu où s’enrichir. C’est le début de l’arrivée en grand nombre de populations pauvre et sans ressource.
À cette époque, Centromine Peru possédait la concession, mais comme rien ou presque ne se passait, les gens ont envahi le site et l’ont exploité de manière artisanale. Ces petits nouveaux se font propriétaires des mines et contractent de nouvelles personnes. Le carburant, les explosifs et les machines sont, en grande partie, importés illégalement de Bolivie.
En trente ans la situation est passée d’une petite exploitation artisanale à une exploitation de masse avec usage de machine. Par contre, tout est toujours informel, rien n’est légal. Là bas, il n’y a pas de police, pas de lois, c’est la Tierra de nadie  (terre de personne). La population afflue, afflue et afflue encore.
En effet, le prix de l’once d’or, de 300 à 400$us en 1995, est monté jusqu’à 1000$us entre 2006 et 2009.

Aujourd’hui, avec la crise, la plupart des produits ont baissé, l’or est toujours à 950$us.
Alors que le zinc, l’aluminium ou l’argentont chuté.
En général, un mineur travaille entre dix et vingt ans sur le site. Ensuite sa santé, et espérons-le, l’or récolté lui permettra de partir vivre ailleurs. Les conditions de travail sont presque inhumaines, travaillant par tour de huit heures, de jour comme de nuit, les mineurs font trente jours pour leur patron, puis un pour eux. C’est à dire qu’uniquement l’or récolté cette journée leur appartient, c’est pourquoi certains font deux tours pour s’en sortir.
Actuellement quelques coopératives ouvrent. Elles sont toujours informelles mais donnent quelques droits en plus.
Par contre, là bas, on travaille par tour de quatre heures, et il y a un jour sur cent vingt seulement pour l’employé…
ce qui signifie être payé deux fois moins bien.
La population frôle les quarante mille personnes à la Rinconada, où l’on trouve évidemment, des mineurs, mais aussi des jeunes qui charrient les brouettes, des femmes qui cassent la pierre à la recherche d’or, d’autres qui fouillent les
poubelles à la recherche d’objets à recycler, d’autres qui achètent l’or et des vendeurs. Ici, tout s’achète, tout se vend : or, nourriture, alcool, jeu, prostitution…
En plus, on estime à cent mille le nombre de personnes vivant indirecte- ment de l’argent de la  mine sans être à la Rinconada. Il s’agit des chauffeurs de bus, des garagistes, des hôtels des  villes comme Puno ou Juliaca…
De nombreuses personnes et ONG demandent la fermeture du site car c’est là-bas que se situe la  source du fleuve Ramis, principal affluent du lac Titicaca et unique apport en eau des populations  vivant en aval. De nombreuses espèces ont déjà disparu, et la faune et la flore entière sont en  train de périr dans la zone……

Jérémie Wach-Chastel

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %